Nous sommes une Association privée de fidèles dans l'Eglise catholique au sens des canons 299 & 321-326, désireuses de mettre nos compétences théologiques au service de l’approfondissement de la foi du peuple de Dieu et de l'évolution de la théologie, dans l'esprit des canons 215, 217 225 §1 & 298, §1. Nos statuts ont été approuvés par l'archevêque de Kinshasa (décret ARKIN/LMP/0595/09 du 8/04/l 2009).

NOS STATUS

ASSOCIATION DES THEOLOGIENNES et (femmes) CANONISTES DE KINSHASA
Statuts approuvés ad experimentum pour 5 ans par Monseigneur Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa,à travers le décret ARKIN/LMP/0595/09 du 8 avril 2009
PRELIMINAIRES
Dans l’Église catholique, quelques canon du Codex Iuris Canonici de 1983 encouragent les fidèles laïcs à faire des associations : can. 215 ; 225,§1 ; can. 298, §1. Conscientes du devoir qui leur incombe de mettre leurs compétences théologiques au service de l’approfondissement de la foi du peuple de Dieu et de l'évolution de la théologie, les théologiennes congolaises ont décidé de fonder une association privée au sens des canons 299 et 321-326.
Dénomination officielle : « ASSOCIATION des THEOLOGIENNES et (femmes) CANONISTES de KINSHASA (ATheCaK)»
Il s’agit d’une Association privée, sans but lucratif, étant sauf le can. 301,§1 ; dont le siège sera à Kinshasa et les activités dans l’Archidiocèse de Kinshasa.
I. OBJECTIFS DE L’ASSOCIATION
OBJECTIF GENERAL :
Soutenues par une formation permanente et de la recherche théologique, porter le contenu de la théologie catholique aux couches de la population qui n’ont pas la possibilité de faire des études académiques, , dans la dynamique de la recommandation du can. 217 : « Parce qu'ils sont appelés par le baptême à mener une vie conforme à la doctrine de l'Évangile, les fidèles ont le droit à l'éducation chrétienne, par laquelle ils sont dûment formés à acquérir la maturité de la personne humaine et en même temps à connaître et à vivre le mystère du salut ».
OBJECTIFS PARTICULIERS ET PUBLICS CIBLES
1.Sortir les femmes congolaises de l’obscurantisme du point de vue de la foi.
2.Renforcer la connaissance de la doctrine chrétienne chez les mères de famille catholiques, pour qu’elles soient de bonnes éducatrices de la foi pour leurs enfants.
3.Renforcer la connaissance de la doctrine chrétienne chez les personnes consacrées qui n’ont pas eu la chance de faire des études académiques.
4.Faire connaître la grandeur et l'importance des études théologiques et autres sciences sacrées pour les fidèles laïcs.
5.Réfléchir à un discours théologique qui rejoigne les congolaises et congolais actuels dans leur misère et les éveille à un lendemain meilleur.
6.Offrir au monde théologique, religieux et à la société une expertise en ce qui concerne la problématique "laïcat et sciences sacrées" dans l'Église catholique.
7.Offrir au monde théologique, religieux et à la société une expertise en ce qui concerne la problématique de la femme en théologie et dans le christianisme.
Tout ceci, comme association sans but lucratif.
2. METHODES DE TRAVAIL
Pour les activités ordinaires, les membres de l’Association travaillent par commissions :
1.Commission pour les formations des mamans: organisation concrète des conférences ou sessions de vulgarisation de la doctrine catholique chez les mamans, en collaboration avec les institutions diocésaines.
2.Commission pour les formations des jeunes filles: organisation concrète des conférences ou sessions de vulgarisation de la doctrine catholique chez les jeunes filles, en collaboration avec les institutions diocésaines
3.Commission pour les formations des personnes consacrées: organisation concrète des conférences ou sessions de vulgarisation de la doctrine catholique chez les consacrées, en collaboration avec l’USUMA
4.Commission pour l’étude des coutumes africaines qui suscitent des problèmes socio-pastoraux amenant à des questionnements théologiques: recherches théologiques, conférences-débats dans les milieux théologiques et publications sur ces sujets.
5.Commission pour la formation théologique permanente des membres de l’Association : pour mieux servir, les membres de l’Association doivent être à jour du point de vue doctrinal.
6.Commission pour le Droit canonique: veille à ce que les membres de l’Association étudient chaque année un chapitre ou une section du Code de Droit Canonique.
7.Commission pour les médias: s'occupe de prendre des contacts avec les médias pour la vulgarisation des activités à un large public.
8.Commission pour les relations avec les autorités ecclésiales
9.Commission pour les finances: s'occupe de la gestion des finances.
10.Commission pour la spiritualité: s'occupe de l'organisation de la prière lors de chaque activité, des recollections pour l’Association ainsi que des contacts avec les personnes qui soutiennent l’Association par leur prière.
11.Commission scientifique: s'occupe des publications théologiques des membres. Les membres de cette commission doivent être au moins des licenciées en théologie. Toute publication devra recevoir l’imprimatur des autorités ecclésiales diocésaines.
3. STRUCTURES ET FREQUENCE DES ACTIVITES
Conditions d’admission des membres : à part les critères de saine moralité et de vie chrétienne exempte de scandale public, les conditions suivantes sont requises pour les différentes catégories de membres ordinaires :
1.Aimer la théologie, les sciences sacrées et avoir le désir de voir les mamans et jeunes filles de notre pays sortir de l’obscurantisme doctrinal.
2.Avoir au minimum un Certificat d’Etudes ou un Graduat dans les « sciences sacrées » : Théologie, Droit canonique, Sciences Religieuses, Pédagogie Religieuse, etc. Ou à défaut : avoir une expérience éprouvée d’un engagement ecclésial au service de l’éducation de la foi du prochain.
3.Pour les religieuses : avoir l’avis favorable de la Supérieure
4.Payer régulièrement une cotisation annuelle
5.Participer aux activités de l’Association et accomplir sérieusement les engagements pris.
6.Constance et sérieux dans les engagements pris.
7.Respecter le caractère sans but lucratif de l'Association
Chaque année, il y aura au moins :
1.Réunions de travail : une réunion d’ouverture de l’année et l’assemblée générale à la fin de l’année
2.La Formation permanente des membres : un weekend par an
3.Les Formations pour le public cible : chaque commission organise une activité par an
4.L’Assemblée générale : tous les trois ans.
Toutefois, les membres commissions de travail se concertent pour fixer leur calendrier de travaux préparatifs et en informer l'équipe animatrice.
L’équipe animatrice sera composée de :
1. L'Animatrice principale 2. L'Adjointe de l'Animatrice
3. Deux secrétaires générales 4. Deux trésorières
Les ressources financières principales proviendront des cotisations des membres (2$ par mois). L’Association acceptera seulement des financements ponctuels pour des activités précises. L’équipe d’animation gère les ressources financières et en le fait le compte-rendu aux membres deux fois par an. La gestion financière des financements se fait en collaboration avec le donateur.
Le logo de l'Association représente la conversation entre Jésus et la Samaritain au bord du puits de Jacob, encerclés par le globe terrestre(image dans l'église paroissiale Saint Etienne, à Kisenso / Kinshasa). C'est en s'ouvrant entièrement à la lumière du Christ que la Samaritaine a été transformée dans son cœur et son intelligence, pour devenir la première missionnaire du Christ auprès des siens, en les aidant à découvrir par eux-mêmes que Jésus est le sauveur du monde. Les membres de l'Association boiront à la source de la lumière du Christ, en Église, pour que, transformées dans leur intelligence, elles aillent annoncer la Bonne Nouvelle aux "leurs", c'est-à-dire les femmes et les jeunes filles les plus touchées par l'obscurantisme doctrinal.
------------------------------------------------------

ATTRIBUTIONS DES DIFFERENTS POSTES (Décisions de la réunion du comité de l'équipe animatrice de l'ATHECAK du 16 janvier 2010. Ont pris part : Sr Pétronille Kayiba, animatrice principale ; Mme Viviane Minikongo, animatrice adjointe; Mlle Colette Miandabu, sécretaire. Sr Josée Ngalula a participé en tant que membre de la commission scientifique).
1. Animatrices :
- Engagent et représentent l’association au niveau national et international
- Veillent au maintien des rapports avec les autorités ecclésiales et politiques du pays
- Veillent au respect des objectifs assignés à l’association
- Veillent à l’exécution du programme d’activités
- Président les réunions
- Rédigent le rapport annuel
2. Secrétaires
La première est chargée de :
-répertorier les membres
-prendre contact avec les nouvelles venues
-Etablir les invitations et les multiplier
La seconde est chargée de:
-Prendre les rapports pendant toutes les réunions et rencontres de l’association
-Garder les archives
-Assurer la permanence
3. Chargées des finances
La première :
-Réceptionne les cotisations des membres
-Engage les différentes dépenses
-Paye les honoraires des conférenciers
La seconde :
-Rappelle les membres à l’ordre pour le payement des cotisations
4. Conseillères
- Rappeler et informer les dispositions canoniques et juridiques relatives au fonctionnement des ASBL.
- Définir la politique ou les stratégies pour un réel rayonnement de l’association
5. Chargée des relations publiques : Elle
-Assure une large diffusion des invitations, comptes rendus des réunions et autres documents destinés à un grand nombre
6. Molendisi :
-Sensibilise les membres en vue d’une participation massive aux activités
-S’assure d’une large diffusion des invitations des réunions et autres manifestations
-Interpelle les membres non en règle de cotisations
NB : - Cette répartition de tâches sert d’ébauche du Règlement d’Ordre Intérieur de l’association. Elle sera expérimentée pendant un an avant d’être adopté par l’assemblée.
Afin de solidifier l’équipe, les membres présentes à la réunion ont estimé nécessaire d’adjoindre au comité deux conseillères en la personne de Gertrude Tundu et Perpétue Makiese. Ce choix est porté, pour la première, en raison de sa grande expérience en matière de l’organisation et fonctionnement des ASBL et pour la seconde, compte tenu de sa charge pastorale (membre du tribunal ecclésiastique) au sein de l’archidiocèse dans lequel œuvre notre association. Ces conseillères ont, entre autre, la charge de doter l’association d’un Règlement d’Ordre Intérieur. La sœur Josée Ngalula est chargée de contacter les intéressées à ce sujet.
Divers: Entant que première animatrice de notre ASBL et compte tenu de sa grande implication dans la création et l’organisation de celle-ci, il a été convenu que la Rév Sœur Josée Ngalula reste une référence non moins négligeable pour l’association. Elle sera régulièrement consultée voir invitée aux réunions du comité.
-------------------------------------------------------------

REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DE L'ATHECAK (proposé par la canoniste sr Gertrude Tundu)
 REGLEMENT D’ORDRE INTERIEUR PROVISOIRE DE L’ASSOCIATION DES THEOLOGIENNES ET FEMMES CANONISTES DE KINSHASA (ATheCaK)


PREMBULE

Le présent règlement d’ordre intérieur est provisoire. Il a pour objet de faciliter l’application des statuts provisoires qui régissent cette jeune association afin de réaliser concrètement ses objectifs. Il veut aussi rappeler que tous les membres adhérants de cette association sont acteurs et que les responsables sont les veilleuses de l’Esprit et du rayonnement de ladite association et que la responsabilité de réussite de cette initiative incombe à toutes et surtout aux membres adhérants.

Art. 1. L’Association qui a bénéficié d’un décret ad experimentum de 5 ans de la part de l’autorité ecclésiale suprême locale demande à tous les membres de s’engager chacun selon sa compétence et sa spécialité, ou même sa charge au sein de l’AtheCaK de s’adonner sincèrement devant Dieu et l’Eglise locale pour qu’au bout des 5 ans, l’association présente un résultat positif et crédible.

Art. 2. L’Association est dirigée par deux animatrices et un membre fondateur.

A. Condition pour être animatrice opérationnelle

• Etre au moins licenciée en Théologie ou en droit Canonique

• Avoir adhéré à l’Association au moins 2 ans

• Etre capable de publier des articles ou un ouvrage

• Esprit d’écoute et critique

• Disponibilité

• Bonne relation avec les autorités ecclésiastiques de la place, de l’ASUMA et de l’USUMA

B. Son Rôle

• Présider les rencontres locales programmées

• Faire connaître l’AtheCaK dans les instituts de vie consacrée de la place ainsi que dans les paroisses et communautés de base soit, par un feuillet de liaison, soit contact direct avec les paroisses (sillonner)

• Se mettre en ordre avec les cotisations ou contributions

C. Membre fondateur

1. Condition : Avoir compris la direction que doit prendre l’Association et sa contribution dans l’Eglise locale et Universelle –Africaine.

2. Rôle :

• Être veilleuse de l’Esprit de l’Association et se objectifs

• Faire connaître l’ATheCaK aux autres associations à caractère national ou international en matière de théologie ou de droit canonique.

• A l’ouverture des activités de l’Association, assurer une leçon inaugurale,

• Veiller aux archives avec l’ordre de la secrétaire,

• Rester en contact avec l’autorité n°1 de l’archidiocèse de Kinshasa et faire le point avec lui chaque année accompagnée de l’Animatrice de l’Association interne et son équipe.

Art. 3. SECRETAIRE

a) Conditions

• Avoir fait au moins les sciences religieuses au niveau de graduat,

• Avoir quelques notions de l’informatique et secrétaire de direction,

• Maitriser la langue française et pourquoi pas être bilingue,

• Discrétion.

b) Rôle

• Un rôle très important au côté des animatrices

• Veiller pour faire passer les informations aux membres adhérants, de soutien et d’honneur ainsi qu’aux autorités ecclésiastiques avec un style spécial à l’Eglise catholique.

• Veiller aux archives de l’ATheCaK,

• Recueillir les publications et les confier à qui de droit pour amendement et censure.

• Assurer la permanence au secrétariat central,

• Avoir à vue les coordonnées de tous les membres adhérants ayant leur cartes d’adhésion

Art. 4. TRESORIERE

a) Conditions

• Avoir quelques notions de comptabilité et les aptitudes pour gérer le patrimoine selon l’esprit de l’Eglise (livre III code de DC),

• Si elle manifeste les aptitudes, l’ATheCaK peut lui offrir l’occasion de suivre quelques cours de comptabilité courante.

b) Rôle

• Rappeler et recueillir les contributions des membres adhérants,

• Peut initier une activité productrice de l’Association après approbation du comité et de l’assemblée,

• Veiller sur le patrimoine de l’ATheCaK, le déplacement des membres au compte de l’ATheCaK, de la restauration lors des assemblées générales à l’ouverture et à la fermeture de l’année.

• Elle rend compte aux animatrices tous les 3 mois de l’état des finances et du patrimoine.

• Elle présente au début de chaque année une mini-prévision budgétaire pour voir comment l’ATheCaK peut fonctionner matériellement.

• Elle rend public le budget annuel à l’assemblée de fin de l’année ainsi que les difficultés, les leggs…

Art. 5. LES DIFFERENTES COMMISSIONS

Elles ont un très grand rôle au sein de l’ATheCak, c’est la base

a) Rôle et fonctionnement

• Les commissions sont animées par les présidents, les vice-présidents et les secrétaires,

• Au début de chaque année, chaque commission présente à l’assemblée son projet de travail de l’année. Celui-ci est approuvé ou amendé par l’assemblée.

• Chaque commission organise son calendrier de travail et des rencontres et en laisse les traces au secrétariat central. Une commission peut choisir son lieu de rencontre ou de discussion sur les débats à faire ou rédaction commune d’un article…

b) La présidente devra rendre compte de l’état d’avancement de sa commission au secrétariat central. Ce dernier en transmet au comité de direction.

Art. 6. LES CONSEILLERES

Deux conseillères suffisent : une issue de la discipline théologique, une deuxième de la discipline canonique.

Rôle : donner un point de vue sur la marche de l’ATheCaK si c’est nécessaire. Cela peut se faire par écrit ou sur invitation du comité directeur

Art. 7. LES MEMBRES

• L’Association est composée des membres adhérants acteurs, des membres de soutiens coptés par l’Association ; les membres de soutien coptés toujours par l’Association et confirmés par la remise d’une carte d’adhésion.

• L’Association attend le soutien tant moral, spirituel que matériel. Ces membres sont invités explicitement à l’ouverture et à la fermeture de l’année des activités.

Art. 8. DU REGLEMENT DES CONFLITS

• Peuvent surgir les conflits entre membres, commission ou ailleurs contre l’ATheCaK.

a) Action à mener

• La première est de suivre la logique évangélique dont (Mt 18, 15-18)

• En cas d’échec, la tâche de trancher pour le bien de l’Association et à la fois la dignité de la personne humaine est conférée à l’animatrice et son équipe qui siègent en conseil de discipline

• La voie du dialogue restant la voie du salut la plus humaine et spirituelle et même africaine.

Art. 9. L’AUMONERIE

• L’Association est dotée d’un aumônier copté par l’assemblée pour une année,

• Son rôle : célébrer l’eucharistie à l’ouverture et à la fermeture de l’année des activités associatives.

Art. 10. De L’ENTREE EN VIGUEUR DU REGLEMENT

• Le présent règlement d’ordre intérieur entre en vigueur à la date de son approbation par l’assemblée générale.

Fait à Kinshasa le …………………. 2010

Signataires

NOTRE REVUE

NOTRE REVUE
Cette image représente les deux premiers numéros. Voici les articles du dernier numéro: 2011, n°4: 1) L'assomption de la vierge Marie et l’engagement chrétien pour construire la nation. 2)La parité femme-homme selon l’Evangile de Luc. 3)Libre suffrage et attitude face aux résultats. Eclairage des personnages bibliques. 4) La législation de l’Eglise catholique en matière d’abus et de délits sexuels perpétrés par ses membres. 5) Regards sur la femme. Cas de l’époque patristique. 6) Rubrique "Intuitions féminines"

Messages plus anciens